Festival de Juillet 2019

Après le toujours sympathique Festival de LA SEYNE et les  » fidèles » qui reviennent me faire quelques achats et dédicaces… Un mois de repos et fin juillet, j’ai l’honneur de faire l’affiche et d’être invité dans un festival au caractère assez particulier, qui , en tant que chineur de vieilles BD, m’intéresse au plus haut point , un « Village du Livre »…. FONTENOY – LA – JOUTE… J’espère y retrouver quelques bouquinistes que je voyais souvent à ILLZACH, CONTERN ou St-DIé des VOSGES.

Les « Villages du Livre » ne sont pas si nombreux et ont de grandes difficultés à se maintenir…En BELGIQUE, j’ai entendu dire que LE REDU périclitait, et ai été très déçu récemment en allant visiter DAMME près de BRUGES de constater qu’il ne restait que deux bouquinistes en fin de course…

Alors, si vous voulez bien, amis du Grand-Est, nous faire une petite visite, vous nous comblerez !!

Festival de Juin 2019

LA SEYNE/SUR/MER…

Un Festival qui m’a souvent invité et qui comme beaucoup d’autres a quelques difficultés financières (comme la plupart des auteurs BD d’ailleurs)…Pour boucler leur budget, ils ont fait un appel « ULULE »

https://fr.ulule.com/bd-bulles/……Si vous voulez bien vous y intéresser…

Et si vous venez nombreux, avec les mêmes bonnes dispositions que mes « clients » des deux derniers festivals de Mai, KNOKKE et DAMPARIS, j’en serai des plus heureux.

Festivals de Mai 2019

Un dimanche , le 12 Mai, en Belgique Flamande à KNOKKE-HEIST….

Quelques Français perdus là-haut, comme Gilles MEZZOMO , Cappezone ou Zytka et des amis Belges francophones, Mayse et Jean-François CHARLES, André BENN, Christian DENAYER, WASTERLAIN..Dans une foule de néerlandophones… Difficile de râler sur les vieux bouquins qu’on m’amène, il n’y a que ça de moi en Flamand….Mais quand même quelques organisateurs se fendent d’un ou deux achats..pas comme il  m’est arrivé dernièrement…Passer des journées à faire plaisir à des organisateurs de festival, qui se font dédicacer leur collection complète sans acheter le moindre ex-libris !!!!

La semaine suivante DAMPARIS près de DOLE…                                                    Superbe affiche de l’ami ANDRE HOUOT qui, après les mongols du KHAN, se penche sur un autre univers qui m’est cher, celui des SCYTHES…

Plein d’autres copains et vieux complices sur ce festival…Jean-Yves MITTON, Thierry GIROD,Walter FARHER, Lele VIANELLO, PLISSON et des amies Jocelyne CHARRANCE, Claire BIGARD, Ilaria TRONDOLLI…

Sans doute l’ultime fois pour moi là-bas où je suis allé si souvent avec mes vieux potes François CORTEGGIANI et Pierre DUBOIS dont je déplore l’absence….Dernière occasion pour se faire dédicacer ce que je propose sur le stand..et surtout pas de m’emmener vos vieilleries à valoriser…MITTON, GIROD auront avec eux un service d’ordre de vendeurs qui refouleront les demandeurs de dédicaces gratuites, ne vous rabattez pas sur moi pour tenter la chose.

La légende d’Oregon-Jo

Scénario : Georges Ramaïoli
Dessin : Georges Ramaïoli
Couleurs : Faro
Editeur : Joker

La légende d’Oregon-Jo commence exactement là où finit la saga de « Bas de Cuir ». En 1804, le jeune soldat Tim Ryan et son ami York, domestique noir, font partie de l’expédition « Lewis et Clark » qui traverse le continent américain. Lors de la traversée de l’Oregon, contrée sauvage imprégnée de la présence inquiétante d’Oregon-Jo le trappeur « cannibale », York disparaît. Tim, lancé à sa recherche se fait capturer par les Nootkas, des indiens pêcheurs. Il devient leur esclave et va vivre d’étranges aventures.

Pour voir les dédicaces de La légende d’Oregon-Jo  Cliquez ici

Pour voir les illustrations de La légende d’Oregon-Jo  Cliquez ici

Festival d’Avril 2019

L’unique où je participerai en ce mois d’Avril…ALES….les 27 et 28…Avec mon ami François CORTEGGIANI, L’Oncle HERLE, Pascal CROCI, PACO SALAMANDRE et un tas d’autres..Placé sous le signe des « Lapins Crétins » ..Espérons qu’il n’y ait de crétins que ces aimables quadrupèdes et surtout pas un troupeau de bipèdes, amenant leurs vieux bouquins à valoriser, pour aussitôt aller garnir les colonnes d’EBAY !!!!

Festival de Mars 2019

Premier festival de l’année après un hiver calme et doux « at home »… Cette année, il semblerait que les invitations ne vont pas pleuvoir, ce serait même l’inverse des promesses qui tombent à l’eau, pour de fumeuses raisons pécuniaires ou autres que je préfère ne pas approfondir….

Donc j’ai accepté cette invitation près de LAVAL où j’étais allé plusieurs fois, il y a très longtemps et où on ne m’avait plus fait ni l’honneur, ni le plaisir de me réinviter… Un voyage vers l’inconnu..Un festival pour la jeunesse, sans doute avec des tas de jeunes auteurs !!!

Je vais me retrouver l’ancêtre là-bas !!!

Venez me soutenir, mais pas avec vos vieilles BD, SVP..J’en aurai plein à vendre sur le stand les 30, 31 MARS.

Ouest terne

Scénario : Georges Ramaïoli – Jean Giraud – René Durand
Dessin : Georges Ramaïoli
Couleurs : Jacques Glass
Editeur : Glénat
One-shot
Cet album est un recueil d’histoires courtes, dont voici le détail :

  • Rencontre : scénario de Georges Ramaïoli .
  • Duel à Charity : scénario de Jean Giraud (Moebius) .
  • Duel : scénario de Georges Ramaïoli.
  • Et une corde pour le bourreau : scénario de René Durand et Georges Ramaïoli.
  • Le nettoyeur : scénario de Georges Ramaïoli.
  • Le prix d’un indien : scénario de Georges Ramaïoli sur une idée de Mongeville.
  • Noirs, blancs, gris, bleus : scénario de Georges Ramaïoli.

Pour voir des illustrations de Ouest terne Cliquez ici

2019

J’ai eu dans ma vie la très très grande chance de pouvoir réaliser mon rêve, ma passion de devenir auteur de Bandes Dessinées, grâce au public qui a bien voulu me suivre et trouver quelque plaisir à me lire, et à une période où ne sévissaient pas encore trop les rapaces et éditeurs malhonnêtes de tous poil qui par leurs malversations ont transformé notre « job » en un métier de « précaires, j’ai réussi à vivre de ma passion et en faire vivre les miens.

Je mesure aujourd’hui , et ma chance d’avoir bien vécu d’un métier futile, et l’éphémère de toutes choses, situations, du temps qui nous est accordé.

ARDOUKOBA

Pourquoi ai-je un faible pour les deux tomes parus chez BLANCO éditions et je déteste les rééditions SOLEIL ainsi que l’inutile et raté Tome 3. . .?

Il y a bien longtemps , lors d’un  vieux festival BD dans l’Est du côté de Besançon (?), un jeune homme est venu me présenter son projet, comme beaucoup d’autres le faisaient à cette époque…Peut-être a-t’il su dire des mots assez flatteurs pour que « maître corbeau » l’écoute ? du genre « quand j’étais étudiant sans le sou, mes maigres économies, je les consacrais à l’achat de vos BD !! » Donc il m’a laissé un volumineux dossier et sa volonté de démarcher les éditeurs, si je me joignais à son projet…

A la lecture de ce copieux synopsis signé Philippe AUBERT, j’ai trouvé dans un incroyable déluge littéraire, des éléments qui m’intéressaient, sujet qui rejoignait assez les miens, peuples en lutte contre les envahisseurs coloniaux, trio de héros traversant l’Histoire à la recherche d’un trésor un peu à la manière du « BON, de la BRUTE et du TRUAND »… Sauf que le personnage central était une belle éthiopienne..Dur challenge pour moi qui ne suis pas le plus grand dessinateur de pin-up !

Philippe avait accroché un éditeur Belge, le fils du créateur du journal TINTIN, qui montait sa maison d’édition  et comptait voler de ses propres ailes…Sans trop suivre le scénario de Philippe, on a monté un dossier, dont j’ai retrouvé quelques élément noir et blancs, les couleurs ont du se perdre. . et que vous trouvez ci-joint…Projet accepté…

Ensuite, il m’a fallu tailler dans l’énorme masse de documents fournis par Philippe, découper et rythmer son scénario, condenser un minimum l’incroyable diarrhée verbale de ses dialogues…Réaliser les couleurs avec l’aide de mon épouse…. Arrivé à la phase finale et couverture, BLANCO m’a imposé une maquette, générique pour toute son édition…Guère facile de jouer avec..J’ai fait comme j’ai pu…Le « produit » était là…Petit album bien imprimé et pour une fois, je me suis trouvé satisfait des couleurs…Elles étaient telles que je les avais conçues… Chez Glénat, quand je les faisais, elles sortaient horribles, dénaturées, pétantes ou salies..On me disait  » que c’était moi qui n’était pas bon, que les pigments de mes gouaches, ou aquarelles ou tout autre procédé tournaient à la photogravure ou imprimerie.. Comme par hasard, il a suffit que j’aille travailler ailleurs MILAN, BLANCO, LAVAUZALLE pour que mes couleurs deviennent, si ce n’est bonnes, du moins le reflet de ma volonté. En fait ce n’était ni moi, ni mes pigments qui n’allaient pas , mais la photogravure et l’imprimerie chez Glénat qui étaient merdeuses..Quand on cherche à tirer les prix au maximum, comme l’a toujours fait le Picsou de la BD..on obtient la pire qualité.

Les problèmes de cette petite série malchanceuse ont commencé avec la quantité du tirage et la distribution… BLANCO était parti sur des chiffres avoisinants ceux que son papa réalisait au LOMBARD..Or il avait à son catalogue quelques BD de qualité, quelques grands noms FRANZ, GINE et CONVARD, NORMA. .. mais quand même pas de star qui justifie des tirages fabuleux..Je lui avait dit « Prudence! au mieux je vends entre 15/20 000 ex sur des séries déjà rodées… » réponse  » MOI ! je sais !!.. » Il savait si bien que le flop général a été assez énorme et que son diffuseur a fait faillite…

Il repart en quête de crédits et s’acharne sur les tomes suivants donc le 2 mis en route.. Par prudence encore, j’ai tenu à ce qu’une histoire se boucle à la fin de ce T.2…Comme j’étais assez chargé de travail par ailleurs, les couleurs ont été confiées à un ami de Philippe, PIERRE DUBOIS (pas mon pote l’elficologue, fan et scénariste de western, mais un homonyme) dessinateur doué, dont j’ai perdu la trace…Ses couleurs étaient plus pétantes que pour le T.1..Il a fallu que je les atténue un peu, mais les deux tomes faisaient un joli petit ensemble…Malheureusement BLANCO s’est enferré dans sa politique de l’énorme tirage et résultat, ce coup-là, c’est lui qui a fait faillite !! Exit BLANCO !

Peu de temps après, avec MOURAD, je créais SOLEIL … Un jour MOURAD me dit « Qu’est-ce que tu comptes faire ce cette BD BLANCO ? »  » BOF ? je la replacerai à l’occasion si ça se trouve ! » « Non! non’ tu la refais chez SOLEIL,et t’essaye de m’avoir les meilleures des autres séries BLANCO, on fera les suites !! » GINE et CONVARD avaient réalisé une sorte d’essai de ce qu’ils ont fait plus tard chez DELCOURT (?) ils n’étaient pas partants, j’ai réussi à convaincre FRANZ et NORMA… Les trois séries ont été rééditées chez SOLEIL avec des tomes 3 inédits… Je dois bien dire que surchargé de travail à cette époque, j’étais un peu moins convaincu et échaudé sur la série ARDOUKOBA…Je ne me suis peut-être pas assez investi sur le scénario et les dessins..Les couleurs devaient être confiées à Sophie BALLAND qui avait réalisé deux belles pages 1 et 2 en essai (elles sont dans l’album)…Puis comme ça se passait souvent chez SOLEIL, en pleines vacances d’été (on m’arefait le coup sur ZOULOULAND et BAS de CUIR).. L’album 3 a été bouclé quasi dans mon dos..Mourad m’a dit  » On trouvé un jeune qui était moitié moins cher que Sophie..Il a tout fait dans le mois ! tu vas voir c’est magnifique !!!…Sans indications, à la va-vite ? C’était une horreur !!! « ça te plait pas ?..ça fait rien on payera pas le mauvais coloriste, le public s’en fout on sort les séries… On verra bien ! » Politique SOLEIL..Flop généralisé sur les trois séries…Si stupide que MOURAD a fait fuir de sa boite FRANZ, AUBERT, NORMA qui avait aussi aligné un autre bide !!! et notre pauvre série AURDOUKOBA plus que foutue. . . En plus le tome 1 était imprimé dans le cartonnage du T.2 et vice-versa et le lamentable 3 qui était à suivre et n’aurait jamais de suite comme des centaines d’albums SOLEIL? politique de mépris total des créateurs et des lecteurs… Je me suis toujours demandé si MOURAD ne m’avait pas repris (cette) ces séries pour mieux les bousiller et empêcher qu’elles partent à la concurrence….

Aussi autant je suis attaché aux deux petits albums BLANCO quand j’en ai en bon état, que je revends volontiers, histoire qui me semble agréable, dépaysante, héros sympathiques et jolie (?) héroïne centrale..Que je déteste et rejette les horribles albums Soleil, mal imprimés et catastrophique et dont le T.3 est une arnaque au client.

Philippe AUBERT s’est vite fâché avec MOURAD ! je lui avait confié aussi une série avec MOLINARI, qui n’était pas vraiment faite pour Félix….Il a pas mal tourné..Travaillé pour Disney..Créé des Game-boys et tas de scénarios..
J’espère qu’il va bien…