Hommage à TIBET

Il y a quelques années, suite au décès de TIBET, j’avais réalisé cette illustration en A3, sur ma vision du quatuor de héros des aventures de CHICK BILL…Clin d’oeil au passage à mon quatuor de COLORADO…

La reproduction sur l’album du GANG était à l’image de leur production, on n’en dira pas plus…
J’avais entendu parler de CHICK BILL avant même de faire sa connaissance dans TINTIN…Un jeune copain Belge, vacancier d’été, nous en parlait..Evoquait de superbes petits albums que nous ne connaissions pas, il nous parlait de ces quatre héros, et nous faisait jouer à leurs aventures..Lui, se réservant le rôle de CHICK BILL, j’aurais bien aimé être l’indien PETIT CANICHE, mais il me disait que j’avais plutôt le caractère de DOG BULL !!! un petit copain plus naïf était pour lui le parfait KID ORDINN….
Un peu plus tard, j’ai un jour vu dans une librairie un de ces albums cartonnés, carrés à dos rouge..Horreur, les héros westerns que le Belge décrivait étaient des semi-animaux à tête de chien, les peaux rouges étaient des vautours ,etc…
Ce n’est qu’une ou deux années plus tard avec la parution de « L’Etrange Mr CASIMOTO » et « KID ORDINN le rebelle » conjugués à la parution en feuilleton dans TINTIN des « DIABLE à QUATRE » que je connus le CHICK BILL tel qu’il a perduré des années…
En effet, je reconnaissais le dessinateur TIBET..C’était les personnages d’EL MOCO LE TERRIBLE, PAT RICK et MASS TICK, le dessinateur de GLOBUL le martien et de tas d’autres petits récits de TINTIN…
J’ai côtoyé plusieurs fois TIBET sur des festivals, mangé à côté de lui..Je lui ai raconté ce plaisir de jeunesse de CHICK BILL, mais évoquer CHICK BILL le rendait maussade..Peut-être parce que la série n’a pas eue le même succès que RIC HOCHET…?? Sans doute un western comique a opposer au LUCKY LUKE (sous la férule de GOSCINNY à l’époque) était un pari trop ardu, malgré des scénarios de GREG….
Une chose rendait TIBET particulièrement furieux, j’avais eu le malheur d’évoquer ces premiers albums carrés de la collection du Lombard, leur rareté, et leurs gros prix de côte..Il fulminait sur les vautours spéculateurs qui tournoient autour de notre métier et qui profitaient de ces fortes côtes alors que lui touchait des nèfles sur cette série…
J’aurai rêvé d’un western plus réaliste de TIBET, à la manière d’un RICOCHET, le bonhomme aurait pu tout faire..Mais tel quel CHICK BILL reste un de mes bons souvenirs d’enfance..